Will & Will, John Green et David Levithan

C’est le premier roman de John Green dont j’ai entendu parler sur la blogosphère et j’ai enfin eu l’occasion de le lire. Et de découvrir David Levithan que je ne connaissais pas.

Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de cœur portent la poisse, tout le temps. Alors dans la vie, autant se faire discret. Son meilleur ami, Tiny Cooper, est à la fois une bénédiction et une vraie plaie : ami fidèle et rayonnant, il est aussi ouvertement gay que corpulent et n’a pas l’habitude de passer inaperçu. À l’autre bout de ville, un adolescent en pleine déprime assume mal sa différence. Le hasard veut qu’il se nomme lui aussi Will Grayson…

 J’ai beaucoup aimé ce roman.

Ce que j’ai le plus apprécié, c’est l’alternance des points de vue entre les deux Will Grayson qui sont très différents l’un de l’autre. Et les styles d’écriture des deux points de vues sont également très différents, ce qui est très intéressant à lire.

Le premier Will, celui qui est ami avec Tiny Cooper depuis très longtemps, m’a plu même s’il est un garçon très passif, qui laisse la vie se dérouler devant lui et dont il est un simple spectateur. Il ne veut pas s’impliquer et encore moins avoir une petite amie, même si les filles lui plaisent.

Le deuxième Will m’a beaucoup plu, car son histoire m’a plus touchée. Il a du mal à se lier aux autres (et n’en a pas franchement très envie), même à sa mère,  et est plutôt dépressif. Mais il oublie tout lorsqu’il parle avec Isaac sur MSN. Il n’a jamais rencontré ce garçon, mais ils s’entendent parfaitement bien, délirent beaucoup ensemble. Et Will en est tombé amoureux. Un jour, ils décident de se rencontrer.

Malgré le titre, j’ai eu l’impression que les deux Will n’étaient pas vraiment les personnages principaux du roman. Tiny Cooper est tellement exubérant, et il intervient auprès des deux Will, qu’il est le personnage qu’on retient le plus du roman. Il est gay et ne s’en cache pas, tout comme il ne peut cacher sa corpulence. Il veut se faire remarquer et ça marche très bien. Au lycée, il a crée une amicale gay et hétéro et il monte une comédie musicale basée sur sa propre vie, Tiny Dancer.

Il y a plusieurs thèmes dans ce roman, le plus évident étant l’homosexualité, mais également un peu l’asexualité, la différence, l’amour et l’amitié.

Il y a de nombreux personnages secondaires. Jane et tous les amis du premier Will et Tiny et également les quelques amis du deuxième Will même si j’ai particulièrement détesté Maura à cause de ce qu’elle lui fait.

Un roman très sympa traitant de thèmes qui me parlent beaucoup.

Ce contenu a été publié dans Contemporain, Jeunesse, Livres, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *